Comment chauffer sa petite piscine

Chauffage des petites piscines

Chauffer sa piscine pour se baigner même en hiver

Vous avez un petit bassin extérieur et souhaitez vous baigner le plus longtemps possible ? Même lors des journées très ensoleillées, l'eau d'une piscine dépasse rarement les 22 degrés. Or, la température de l'eau idéale pour un baigneur se situe entre 26 et 30 degrés. Découvrez-ici comment chauffer une piscine et avoir une eau de baignade agréable même en hiver.

La bâche à bulle pour conserver la chaleur : une solution économique

La bâche à bulle n'est pas une solution de chauffage mais évite les déperditions de chaleur. Elle attire les rayons du soleil et permet de gagner quelques degrés tout en protégeant le bassin des impuretés. Le prix d'une bâche à bulle dépend de son épaisseur. Comptez 3 € le m² au minimum pour une bâche à bulle 180µ (microns) et 8 € minimum pour du 500µ.

Par ailleurs, vous devez savoir que la bâche à bulle en vinyle est légèrement plus chère mais sa durée de vie est plus longue que celle de la bâche à bulle en polyéthylène alvéolé ou que celle de la bâche à bulle en polypropylène.

L'énergie solaire pour chauffer sa piscine : une solution écologique

Plusieurs solutions de chauffage pour bassin de petite taille utilisent l'énergie solaire. La moins chère est celle du tapis solaire chauffant avec un prix compris entre 20 € et 30 €. Ce tapis va être relié au système de filtration et l'eau va passer dans le tapis, où elle va chauffée, avant d'être réinjectée dans le bassin.

Pour une eau vraiment chaude même lorsque la température extérieure est basse, il faut investir dans un chauffage ou dans des anneaux solaires. Ces anneaux composés de couches de vinyle vont convertir l'énergie solaire en chauffage pour piscine. L'installation d'un tel dispositif par un professionnel revient aux alentours de 2000 € pour une petite surface.

À savoir : vous pouvez être tenté d'utiliser le ballon d'eau chaude solaire pour chauffer votre petit bassin mais le rendement  risque d'être insuffisant les jours où le temps est maussade, justement lorsque vous avez le plus besoin de chauffer l'eau.

Faire le choix d'une pompe à chaleur pour piscine, l'efficacité garantie

Les Pompes à Chaleur (PAC) pour piscine sont très utilisées en Belgique et gagnent du terrain en France, ces dernières années. Les PAC pour piscine ne dépendent pas du soleil, ont une bonne longévité et sont économes en énergie. Ainsi, quand la PAC consomme 1 calorie en électricité pour fonctionner, elle prend 5 calories présentes dans l'air pour chauffer l'eau du bassin.  Il faut savoir que la PAC de la piscine a une puissance plus faible que la PAC de la maison.

De plus, pour une piscine la PAC air-air c'est-à-dire la pompe utilisant l'énergie de l'air est en général installée alors que pour une habitation sont également utilisées les PAC géothermiques et les PAC eau-eau puisant l'énergie dans les nappes phréatiques. Attention, la PAC air-air pour piscine est adaptée tant que la température extérieure reste supérieure à 10 degrés. La montée de la température se fait de manière progressive. Vous devez ainsi compter sur un gain d'environ 2 degrés par jour.  Le prix d'une pompe à chaleur pour piscine de moins de 30 m² est en général de 1000 €, hors frais de pose.

L'échangeur de chaleur, la solution idéale pour un besoin ponctuel

L'échangeur de chaleur en titane se raccorde sur le système de chauffage de la maison (chauffage au gaz, chauffage au fioul ou encore chauffage électrique). Il permet ainsi de chauffer très rapidement l'eau d'une petite piscine. C'est donc la solution idéale pour les personnes se baignant de manière ponctuelle et pour les piscines des résidences secondaires. En revanche, cette méthode est trop couteuse à l'usage pour être utilisée au quotidien et elle n'est pas écologique.

L'échangeur de chaleur peut être combiné avec une pompe à chaleur ou avec un chauffage solaire. Il va ainsi prendre le relai, lorsque les températures extérieures sont basses. Le prix minimal d'un échangeur de chaleur pour un bassin et cela peu importe ses matériaux de construction d'origine tourne aux alentours de 400 €, hors frais de pose.

Chauffer sa piscine avec un poêle à bois, la méthode artisanale

Un poêle à bois peut être installé en extérieur. L'eau de la piscine est alors aspirée dans un tuyau de cuivre, un tuyau passant dans le poêle. Ce poêle peut être alimenté, au moins en partie, par les brindilles et vieilles branches du jardin.

À noter : certains bricoleurs utilisent cette technique en remplaçant le poêle à bois par un barbecue.