La construction et l'installation

Une solution pragmatique

mini-piscine d'intérieur

Aujourd'hui, avec l'urbanisation et manque de moyens financiers, les particuliers ne veulent ou ne peuvent plus installer de grandes piscines: trop cher, manque de place, construction chronophage...

Parmi les différents modèles de piscines traditionnelles, faire le choix de réaliser un bassin étant inférieur à dix mètres de longueur représente donc une solution intermédiaire idéale ne prenant que très peu de place.

Une mini piscine ne s'improvise pas

Vous envisagez de faire construire une mini-piscine pour concrétiser un rêve? Ce projet de grande ampleur mérite réflexions et préparations en amont afin qu'il puisse être réalisé à la fois en bonne et due forme et dans les normes tout en respectant vos envies et votre budget.

Il est donc vivement recommandé de réaliser des devis comparatifs afin d'interroger plusieurs spécialistes en installation de piscine dans le but d'étudier les offres qui pourront varier selon l'entreprise qui se charge du projet.

Avant de se lancer, il incombe au porteur de projet de se poser des questions essentielles comme:

  • L'emplacement
  • La forme/ le type
  • Les dimensions
  • Les matériaux de base et le revêtement
  • Le maître d'œuvre et le financement
  • La période de construction
  • L'entretien et la sécurité

Les différentes étapes

La première étape de la construction d'une piscine creusée en béton consiste en la réalisation d'un terrassement suivi d'une stabilisation des sols qui s'accompagne d'un remblaiement. Viendra ensuite le coulage de la chape de béton via l'usage d'une structure servant de moule conditionnant l'usage et l'esthétique du bassin.

Les travaux d'installation devront donc de préférence être effectués par des professionnels reconnus pour leur expérience puisqu'ils nécessitent un savoir-faire et une garantie décennale pour éviter les malfaçons.

Les aménagements possibles

Les mini-piscines creusées peuvent adopter différents rendus qui les rendent très esthétiques. Autour des bassins, des aménagements impliquant moins d'entretien peuvent être envisagés comme des decks boisés ou des terrasses en résine. Ces finitions boisées peuvent produire un effet de structure naturelle et tendance.

L'utilisation de matériaux de finition ne redoutant pas les conditions extérieures comme le bois de teck, la résine ou l'aluminium, diminueront les contingences d'entretien et les équipements comme la propulsion de jets, permettent, tout comme avec un spa de nage, de s'opposer à une résistance pour pouvoir nager.

Les typologies de revêtements

Élément accessoire certes mais ô combien essentiel pour la bonne finition de la piscine, le revêtement détermine non seulement la physionomie finale de votre bassin mais également son étanchéité.

En effet, posé à même les parois de la douve, celui-ci, en fonction du coloris du produit choisi, déterminera la couleur de l’eau de la piscine.

Compte tenu de cette donnée, il faudra par conséquent bien choisir la couleur de son revêtement afin de ne pas se retrouver avec une piscine totalement opaque…

Le liner

Il constitue le revêtement « standard » le plus prisé du marché du fait des nombreux atouts qu’il présente. En effet, se composant d’une poche étanche fabriquée dans du PVC, le liner garantit une étanchéité efficace aux parois du bassin dont il assure le revêtement.

Outre cet aspect, le liner affiche également une résistance extrêmement appréciable face aux éléments hostiles à la piscine : UV, algues etc. Selon les modèles choisis, il peut se faire également antidérapant.

Autre atout majeur du liner, il peut assurer le revêtement de toutes les catégories de piscines: hors-sol, en béton, enterrées, ou même en bois.

Le liner plait par sa grande adaptabilité aux morphologies des piscines dont il assure le revêtement ainsi que par la sécurité qu’il procure: en effet, il est difficile de se blesser avec un revêtement en liner.

Le carrelage

Plus coûteux que le liner, le carrelage n’est essentiellement intéressant que sur le plan esthétique. En effet, contrairement aux autres types de revêtement, il permet de personnaliser à souhait la piscine.

Se déclinant selon les cas sous la forme de céramique ou de pâte de verre (en mosaïque), il permet en effet de composer des frises très esthétiques en jouant sur les couleurs des petits carreaux. Seul gros inconvénient, le carrelage est loin d’être étanche…

Aussi, si vous optez pour ce genre de revêtement, il est primordial d'effectuer des travaux d’étanchéité avant d’en assurer la pose.

Les enduits

Les enduits constituent précisément les adjuvants d’appoint qui assureront l’étanchéité de revêtements tels les carrelages. En effet, spécialement conçu à base de ciment et d’autres adjuvants, l’enduit donne aux parois du bassin une capacité de résistance optimale à la pression volumétrique induite par l’eau de la piscine.

Les enduits se déclinent essentiellement sous deux variantes: l’enduit hydrofuge et l’enduit silico-marbreux. Si le premier ne peut que venir en appoint à d’autres types de revêtements (carrelage, peinture), le second par contre peut s’utiliser directement comme revêtement.

Faire assurer sa mini-piscine ?

Une piscine n’est pas seulement un agrément pour toute la famille, c’est aussi une installation à valeur ajoutée qui donne du cachet à votre habitat ou revalorise vos espaces extérieurs. Au même titre que vos biens de valeur, votre maison ou votre appartement, il est important de protéger votre piscine en souscrivant une assurance contre les risques de dommages et d’accidents.

A noter que les piscines hors sol ou gonflables ne font pas partie des équipements pouvant être assurés. Contrairement à une idée reçue, l’assurance habitation ne suffit pas à vous couvrir si vous possédez une piscine d’intérieur ou d’extérieur. C’est pourquoi il est important de déclarer votre installation à votre assureur et de faire modifier votre contrat en conséquence.

Bien que cette démarche ne soit pas obligatoire, elle est fortement recommandée. En cas de sinistre ou de dégradation accidentelle de votre piscine et de ses équipements, vous pourrez être dédommagé.

De plus, l’extension de la garantie responsabilité civile vous couvrira en cas d’accident subi par un tiers (noyade, blessure, etc.). Attention, la souscription d’une assurance dommage-ouvrage est obligatoire si vous faites appel à des professionnels pour la réalisation d’une piscine en béton.

Avant de faire construire votre piscine, qu’il s’agisse d’une piscine bétonnée ou à coques, vous devez impérativement prendre en compte les normes en vigueur, notamment en matière de sécurité. Le cas échéant, vous ne serez pas couvert en cas d’accident.

Les autorisations nécessaires

Tout projet de construction, y compris celui de faire installer une piscine privative dans votre jardin, nécessite de demander une autorisation d'urbanisme. Une simple déclaration préalable est suffisante pour bénéficier des avantages d'une mini-piscine. En revanche, pour toute piscine d'une surface supérieure à 10m2, une demande de permis de construire devra être effectuée.

Seules pourront en être dispensées les piscines construites à l'intérieur d'un bâtiment existant, ou celles dites "hors-sol", et ce, quelles que soient leurs dimensions.

Afin de déposer votre demande de permis de construction, procurez-vous un dossier à la mairie de votre ville de résidence, accompagné du formulaire CERFA, puis retournez-le au service dédié à l'urbanisme de l'hôtel de ville, en 4 exemplaires. Pour une piscine nécessitant un permis de construire, vous devrez vous procurer le formulaire CERFA N° 13406*02, tandis que le formulaire n°13404*02 sera destiné aux modèles ne demandant qu'une déclaration préalable.

Devis mini-piscine